Le paradoxe de l'avocat

Le Paradoxe de l'avocat est un paradoxe logique ancien, dont l'énoncé est le suivant:

  • Euathlos était un élève pauvre de Protagoras qui lui avait permis de suivre son enseignement à la condition suivante : si Euathlos gagne son premier procès, il doit impérativement rembourser Protagoras, en revanche s'il perd, l'enseignement de Protagoras n'ayant pas porté ses fruits, ce dernier ne doit rien réclamer à son ancien élève.
  • Finalement, c'est Protagoras lui-même qui assigne Euathlos en procès car ce dernier a quitté le droit et fait de la politique ! Ainsi, dit-il : « si je suis vainqueur, il me faut recevoir de l'argent, parce que je suis vainqueur, et si c'est toi, de même il m'en faut recevoir, parce que tu l'es, et d'après notre accord. »
    Dans les deux cas de figure Protagoras se voyait remboursé de son enseignement... pourtant Euathlos se défendit en disant : « si je perds ce procès, je ne te dois rien, d'après notre accord, et si je le gagne, je ne te dois rien, d'après le jugement. »

    En définitive, comment doit-on juger ce conflit ?

Peut-être en constatant que pour juger, il faut d'abord attendre l'issue du procès puisque c'est ce résultat qui détermine qui a tort et qui a raison. Ce qui ouvre deux possibilités :

  1. Il suffit donc d'attendre que le procès soit terminé pour pouvoir le poursuivre ; et en attendant, Euathlos aura sans doute été impliqué dans un autre procès plus significatif...
  2. débouter Protagoras, puisque son procès est sans cause : le résultat du premier procès d'Euathlos n'étant pas encore connu, Protagoras ne peut pas affirmer qu'Euathlos lui doit déjà quelque chose, c'est contraire à l'accord. Pour que le paradoxe disparaisse, le juge doit d'abord donner raison à Euatlos. Ensuite Protagoras pourra intenter un autre procès.

En fait, par le jeu entre deux normes juridiques indépendantes (le droit contractuel et l'accord initial entre les deux parties) le juge se retrouve dans une situation où le résultat qu'il doit prononcer est toujours l'inverse de ce qu'il doit être : pour désigner Protagoras vainqueur, il doit le considérer comme perdant (et réciproquement). C'est un paradoxe autoréférentiel classique, du type du menteur, mais avec une dimension temporelle dont il faut tenir compte (comme dans le paradoxe du voyageur dans le temps qui tue ses géniteurs avant sa naissance).

(source Wikipedia)

Notre équipe d'avocats et de notaire se réjouit de vous accueillir dans nos études de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds.

Les expériences et les spécificités de nos avocats se complètent et nous permettent de vous offrir nos services dans divers domaines, en particulier ceux du droit civil, du droit administratif et du droit pénal.

Nous assistons nos clients dans le cadre de médiations commerciales. Nous officions également comme médiateur commercial.

Bienvenue dans nos études de notaire et d'avocats à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds.

Engel - Choffat - L'Héritier / Avocats au barreau et notaires Neuchâtel